LA FILLE MILLIONNAIRE EPISODE 1b

Puis le docteur se retira accompagné de l’infirmière qui lui collait comme une ombre….Elle en pouvait plus apparemment de la présence gênante du millionnaire… Le millionnaire faisait les vas et viens dans la salle d’attende sous le regard pétrifié de son garde du corps. Ce dernier ne savait pas par où commencer pour remonter le moral à son patron….

LA FILLE MILLIONNAIRE EPISODE 1b


Puis le docteur se retira accompagné de l’infirmière qui lui collait comme une ombre….Elle en pouvait plus apparement de la présence gênante du millionnaire… Le millionnaire faisait les vas et viens dans la salle d’attende sous le regard pétrifié de son garde du corps. Ce dernier ne savait pas par où commencer pour remonter le moral à son patron…. Quelques minutes plus tard, deux agents de police sont entrés dans la salle d’attente
- Bonjour Monsieur ! Dirent-ils en chœur
- Bonjour ! répondit le millionnaire sèchement
- Nous sommes des agents de police, dit l’homme en braquant à la figure du millionnaire leurs badges de service.
Ce dernier ne prit même pas la peine d'y jeter un coup d’œil encore moins d'y lire les mentions. Il se contenta plutôt de demander :
- Avez-vous quelque chose sur l’accident de ma fille ? 
- Malheureusement non ! Annonça l'homme, je me nomme #Nicolas (…Voir LA CROISIÈRE D’UN AGENT INFILTRÉ) et voici ma collègue #Belinda (…Voir MA VIE DE POLICIÈRE) la direction nous a chargé de cette affaire. 
- D’accord et qu’avez-vous eu jusque là ? Questiona le millionnaire
- Hé bien la plupart des personnes interrogées semblent avoir rien vu de suspect à part le fait que la voiture roulait à vive allure jusqu’à foncer dans un magasin, expliqua l’agent Belinda 
- Bon Dieu ! Ma fille ne s'est jamais méconduite j'ai tout fait pour lui inculquer des valeurs morales en dépit de la meilleure de vie que j’ai lui ai offerte je suis sûr qu'il y a quelque chose de louche. 
- Évidemment, mais jusque là, la personne qui peut nous donner quelque lumière là-dessus c’est votre fille. Dit l’agent Nicolas
- D’accord le docteur dit qu'elle est instable pour le moment va falloir attendre qu'elle se rétablisse. Répartit le millionnaire en plongeant sa main gauche dans la poche. 
Les agents crurent qu’il allait faire sortir une arme ! Mais non. C’était un briquet pour allumer sa cigarette qu’il avait collé aux lèvres lorsqu'il faisait ses vas et viens. Ils lâchèrent un soupire de soulagement !
- D’accord, ça c'est notre carte de service, dit l’agent Belinda en tendant un bout de papier au millionnaire. 
Il la prit nerveusement et la parcouru évasivement ! 
- Bien ! Merci j'ai une réunion très importante je ne saurais pas attendre jusqu’au moment de son rétablissement. Je ne serai pas long du moins. Dit-il avant de faire signe à son garde du corps de sortir de l’hôpital ……✳✳✳
- Il m'a l'air très préoccupé cet homme ! Remarqua L'agent Belinda
- Bah ! C'est un homme d’affaires normal qu’il soit préoccupé, répondit l’agent Nicolas
- Bien, je vais faire rapport aux supérieurs. Dit Belinda l'air pensive
- J’suis commandant en second après tout, annonça Nicolas
- Et mois j'suis lieutenant après tout, répliqua Belinda avec un sourire anodin ! 
- Ok je propose qu'on fasse un tour au poste on reviendra dans deux ou trois heures, elle sera sûrement en état de parler 
- Pas mal, on se bouge commandant en second ! Dit Belinda de façon comique
Puis ils ont quitté l’hôpital pour regagner leur poste. Deux agents de police étaient postés comme garde à l’hôpital et devant la porte d’entrée ou était internée la fille. ✳✳✳
- Je….je….j'ai besoin de boire de l'eau svp ! Balbutia la fille qui venait à peine de sortir de son hypnose. 
L’infirmière accouru presque aussitôt avec un verre d'eau. Elle avala quelques gorgées en arborant une expression de visage telle une personne qui boirait un thé bien chaud. Au bout d'un moment, elle decolla ses lèvres du verre…
- Où suis-je ? Demanda-t-elle soudainement
- À l’hôpital saint Georges, répondit l’infirmière avec un sourire amical 
- À l’hôpital ??? Fit la fille toute surprise
- Oui vous aviez connu un accident qui a failli vous prendre la vie 
- Mon Dieu ! Je…je….je me souviens plus de rien 
- Ah bon ? Fit l’infirmière surprise à son tour. On dit que vous aviez reçu un choc à la tête je crains que vous souffrez d’amnésie temporaire mademoiselle
- Comment ça amnésie ?
- Oui une perte partielle de mémoire 
- C'est pas vrai ! Vous voulez dire que je me souviendrais plus de rien ? 
- Pas du tout la mémoire fait défaut pour le moment à cause du choc reçu dans les neurones c'est une partie de votre cerveau qui en magasine les souvenirs reposez-vous et ça ira mieux après !
- Hum vous êtes sûre que je vais recouvrir la mémoire
- Oui j'en suis certaine j’suis infirmière faites-moi confiance et dormez une ou deux heures tout ira mieux. Promit l’infirmière
- D’accord. 
Puis elle ferma ses paupières lentement jusqu’à se replonger dans un sommeil profond……Un moment plus tard, dans son sommeil, elle rêva un homme vêtu d'un masque horrible qui était à sa poursuite. Elle courait criant au secours mais personne semblait entendre ses cris de détresse. L’horrible Monsieur était sur le point de mettre les mains sur elle lorsqu'un homme surgit de nulle part et se jeta sur l’homme au masque horrible. Ce fut une bataille sanglante. Au bout du compte, l’homme au masque horrible fut arrosé et mis KO. Après la bataille. Le héros du rêve ôta son masque, elle vit que c’était un homme très beau au sourire angélique. Elle lui remercia du fait qu'il venait de la sauver d'une mort probable ensuite elle lui implora d’ôter aussi le masque de l’homme horrible. Chose que son héros faite. À sa grande surprise, c’était son père…… elle eût envie de crier lorsque aussitôt elle fit un sursaut dans son lit et se réveilla toute en sueur.... Son père était juste à côté d’elle la regardant avec sympathie.
- Papa est là mon ange tu as fait un cauchemar on dirait… dit le millionnaire
- Pa….pa…papa…c’est toi ? Bagaya-t-elle toute effrayée
- Oui trésor ! C'est papa. Fit le millionnaire d'un ton caressant
- J'ai fait un horrible cauchemar papa
- Ça arrive mon ange, j’aimerais savoir ce qui t'es arrivée…
Pendant qu'elle essayait de s’expliquer, le docteur fit son entrée..
- Oh je vois que vous êtes réveillée mademoiselle ! Comment vous sentez-vous ? Demanda-t-il
- Je sens ma tête s’alourdir docteur, répondit la fille
- Ce sont les effets de l’intervention que nous vous avons faite. Rassurez-vous ça va passer vous n’avez qu’à avaler deux de ces comprimés.. Dit-il en mettant dans la main de la fille deux pilules rouges. On lui remit en verre d'eau pour qu'elle avale ses médocs. 
- Docteur pourriez-vous nous laisser un moment avec ma fille svp ? Demanda le millionnaire 
- D’accord. Si vous ressentez quoi que ce soit appelez-moi ok ? Dit le doc à la fille
- Parfait ! merci docteur. 
Puis ce dernier est ressorti. Aussitôt le millionnaire reprit sa conversation : 
- Alors ma puce, tu voulais me dire comment l’accident est survenu
Elle était encore sous le point de parler lorsque quelqu’un frappa à la porte ! 
- Bon Dieu docteur je vous ai demandé de me laisser seul avec ma fille ! Tonna le millionnaire énervé
- C’est pas le docteur, c'est moi l’agent Nicolas Monsieur ! Fit une voix de l'autre côté de la porte !
- Oh je vois ! Vous pouvez pas attendre un moment que je m’entretienne d’abord avec ma fille ? 
- Je crains que non Monsieur, notre emploi du temps est réglementé. Répondit l’agent
- D’accord veuillez entrer
Puis il tourna la serrure et entra suivi de sa collègue Belinda. Ils échangèrent une poignée de main vigoureuse. Puis l’agent se tourna vers la fille et dit :
- Jeune fille, je suis l’agent Nicolas de la police de proximité et voici l'agent Belinda, nous sommes chargés de faire l’ enquête sur votre accident. Jusque là nous n’avons pas aucune piste qui puisse nous aider à élucider cette affaire. Nous attendions que vous vous réveilliez pour qu’enfin vous nous disiez ce qui s'est passé étiez-vous ivre peut-être ? 
- Non Monsieur l'agent, balbutia la fille
- Alors dites nous ce qui s'est passé jeune fille ? Intervint Belinda
- Ok ! Je suis sortie de chez moi avec mes copines, introduit la fille, on voulait faire du shopping. Pendant qu'on parcourait les rayons de magasin, quatre hommes cagoulés  sont entrés dans le magasin…… Follow Next !